Des requins abattus, une nouvelle alerte

Lundi, la baignade a été interdite à la Baie-des-Citrons et à l’Anse-Vata après l’observation de deux gros squales. Vendredi, le procureur de la République avait signifié que huit requins-tigres avaient été abattus et autopsiés sur instruction du parquet dans le cadre de la disparition de deux personnes, un nageur le 24 février, un propriétaire de bateau le 2 mars dont l’annexe a été retrouvée vide, et également suite à l’attaque de requin survenue le 28 février à l’îlot Maître.

Selon le procureur, ces investigations apparaissaient impératives pour tenter de répondre aux interrogations des familles quant aux causes de ces disparitions. Les résultats des autopsies se sont avérés infructueux.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market