Des plaintes devant l’ordre des médecins

Trois plaintes sont en cours de traitement par l’ordre des médecins, dont une déposée par l’instance elle-même. En cause, des propos anti-vaccination tenus par des professionnels jugés non respectueux du Code de déontologie. « Le fait qu’un médecin diffuse publiquement des idées qui ne sont pas scientifiquement prouvées pose problème. Certains ont prescrit des traitements en laissant croire que c’était une alternative à la vaccination », explique Bruno Calandreau. Le président du conseil de l’Ordre des médecins estime que les propos tenus par ces professionnels ont pu avoir des conséquences sur la situation. « Je pense que ces propos ont ralenti la campagne de vaccination. » L’organe traite les plaintes en essayant d’abord de trouver une solution à l’amiable. Si aucune entente n’est trouvée, les dossiers passent devant la chambre disciplinaire, qui se prononce sur une éventuelle sanction, d’un blâme à une interdiction temporaire d’exercer, voire une radiation (exceptionnelle).

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market