Des non-indépendantistes veulent réviser le code minier

Une semaine après la venue de Bruno Le Maire, l’intergroupe Les Loyalistes et le Rassemblement demande, dans un courrier adressé à Roch Wamytan en date du 4 décembre, « d’examiner au plus vite la loi du pays portant modification du code minier et autorisant l’exportation de minerai dit “fatal”, car non exploitable localement, à partir des réserves métallurgiques géographiques ». Et, avant cela, de réunir les chefs de groupes afin de discuter du sujet et aboutir à une « décision unanime et consensuelle ». Pour ces élus, exporter ce minerai constituerait « une manne financière déterminante » pour les industriels, qui leur apporterait « une bouffée d’oxygène ».