Des annonces pour la relance du tourisme international

Le 16 août, Nouvelle-Calédonie Tourisme, en charge de la promotion de la destination à l’international, a signé avec des professionnels du secteur un nouveau contrat de destination spécial « Relance », sur une période de trois ans. Transporteurs, organismes de promotion, institutions et hôteliers se sont engagés pour enrichir l’offre touristique, développer les interconnexions entre vols internationaux et domestiques, lancer des campagnes de promotion et de vente. Une campagne a déjà été lancée début juillet en Australie, Nouvelle-Zélande, Singapour et prochainement en France et au Japon. Il s’agira aussi de faciliter la formation des revendeurs, ou encore de développer l’offre de téléphonie/internet mobile pour les visiteurs. L’ISEE a livré ses dernières statistiques sur le tourisme. La crise du Covid a marqué l’arrêt brutal de cinq ans de croissance sur le territoire (+ 22 % entre 2014 et 2019). En 2021, le secteur avait perdu 1/5e de ses salariés, soit 1 133 emplois.

Malgré tout, grâce aux différentes aides, 1 400 entreprises emploient encore 4 254 personnes. La reprise est très lente depuis la levée progressive des restrictions de voyage. L’ISEE a dénombré seulement 19 207 touristes de janvier à juin, soit – 64 % par rapport au premier semestre de l’année référence, 2019. Depuis le mois de juin en revanche, une hausse a été enregistrée sur les arrivées d’Australie et de Métropole (5 387 touristes). Mercredi 31 août, le gouvernement a annoncé qu’il appuierait la demande d’Aircalin de procéder à sept vols par semaine sur Singapour compte tenu du « succès de la desserte ».

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market