Davantage d’aides pour le haut niveau ?

Le texte émane du gouvernement, il devrait passer au Congrès prochainement. En plus des aides annuelles pour les sportifs inscrits sur les listes ministérielles ou encore de celles accordées pour une préparation olympique, des primes pourraient être délivrées aux sportifs récompensés par une médaille aux Jeux olympiques ou paralympiques, ainsi qu’aux championnats du monde et d’Europe seniors dans une discipline reconnue de haut niveau. Une manière de récompenser les athlètes Calédoniens atteignant leurs objectifs.

Cette « aide exceptionnelle » varie en fonction de la médaille en question. Deux millions de francs pour de l’or aux JO, un million aux Mondiaux et 500 000 aux Europe. « C’est une bonne nouvelle. Avant, les athlètes pouvaient faire des demandes, mais la somme n’était pas fixe », précise Christophe Dabin, le président du Comité territorial olympique et sportif (CTOS).

Autre nouveauté : l’aide accordée aux Calédoniens membres d’une structure d’accession au haut niveau située hors territoire passerait de 100 000 à 200 000 francs par an. « L’idée, c’est surtout qu’ils puissent se payer un billet d’avion afin de revenir voir leur famille », complète Félicia Ballanger, en charge du haut niveau à la Direction de la jeunesse et des sports. Cette année, 38 Calédoniens possèdent le statut de haut niveau, sept font partie des collectifs nationaux (niveau intermédiaire) et 61 sont considérés comme espoirs.

Titouan Moal.

©DR

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market