Covid-19 : deux nouveaux centres de vaccination

Deux nouveaux centres de vaccination ont ouvert lundi. Outre le Médipôle, il est désormais possible de se faire vacciner dans les locaux de la Cafat, au Receiving, et au centre hospitalier du Nord (CHN) à Koné. Le centre d’appel unique se charge de dispatcher les personnes prioritaires. La vaccination dans les maisons de retraite débute le 22 février.

La Cafat en appui dans le Sud

La Cafat a été sollicitée par le gouvernement et la Direction des affaires sanitaires et sociales pour venir en soutien du Médipôle, en raison de l’importance du bassin de population à gérer dans le Sud. La caisse avait des locaux disponibles rapidement au Receiving (au centre médico-social) et le pôle a été monté en « moins de quinze jours », nous a expliqué Xavier Martin, le directeur général de la Cafat.

Après une marche à blanc vendredi, le centre a ouvert lundi et reçoit une trentaine de personnes par jour. Pour l’instant, six infirmières, un médecin et demi et deux agents d’accueil sont mobilisés sur ce centre. Et les effectifs vont encore évoluer : trois médecins seront en fonction au 22 février. Les recrutements de la Dass pour les centres s’orientent vers de nouveaux arrivants, des professionnels de santé qui étaient en remplacement, voire à la retraite. Ce centre aura une plus large capacité de vaccination que celui du Médipôle. « Jamais la Nouvelle-Calédonie a dû organiser une mission de vaccination de cette envergure et l’idée est de soutenir l’effort », a commenté Xavier Martin. Le centre ne disposant pas de lieu de stockage, les vaccins sont acheminés chaque jour, en fonction des besoins.

Xavier Martin, directeur général de la Cafat (à g.) avec une partie de l’équipe dédiée à la vaccination au centre du Receiving.

Le CHN à Koné

Les premières vaccinations ont également eu lieu, lundi, à Koné. Là encore, 30 personnes ont été concernées chaque jour. Il s’agit, pour l’instant, principalement du personnel soignant, nous a expliqué le directeur de l’établissement, Joachim Tutugoro. Le CHN a bénéficié de 900 doses. Des recrutements sont, là aussi, intervenus pour mettre en œuvre le centre de vaccination, composé actuellement d’un médecin, d’une infirmière et d’une secrétaire administrative. Un travail important de recensement des employés qui pourraient bénéficier de la vaccination dans le Nord est en cours avec tous les établissements de santé de la province, les libéraux, et l’usine KNS où se trouvent une quatorzaine aménagée et où se déroulent des interventions sur les minéraliers.

Le CHN dispose de tous les équipements pour stocker les vaccins à moins 80 °C dans son centre et peut les déplacer au moyen d’une glacière spécifique. On le sait, il existe un délai de cinq jours pour pouvoir utiliser les vaccins Pfizer après leur décongélation. À noter que cette équipe de vaccination prévoit de se déplacer à Koumac, à Poindimié (dans ses établissements) pour couvrir un maximum la zone et très certainement à la maison de retraite de Koumac.

©CHN 

Maisons de retraite

La campagne de vaccination va justement débuter lundi dans les maisons de retraite du territoire, après une semaine d’information dans les établissements. Elle concerne les résidents et le personnel. Une consultation médicale individuelle prévaccinale a systématiquement lieu, en cas d’antécédents exposant la personne à un risque d’effets secondaires. Cette consultation est aussi systématique pour les personnes sous tutelle ou sur simple demande. Il y a automatiquement un recueil du consentement auprès de la personne concernée ou d’un proche, si nécessaire. On rappelle que la vaccination est non obligatoire et gratuite. Depuis le lancement de la campagne le 20 janvier dernier, à l’échelle du territoire 2 454 personnes ont reçu leur première injection et 272 la deuxième.


La vaccination en Nouvelle- Calédonie concerne pour l’instant, les professionnels au contact des voyageurs ou en première ligne comme les soignants, les voyageurs pour motif impérieux, les personnes âgées de 75 ans et plus et les résidents et le personnel des maisons de retraite.


Pour se faire vacciner :

05 00 33 (numéro vert) 

Cette plateforme d’appel organise la répartition géographique des personnes vers l’un des trois centres.

C.M.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market