Le confinement strict rétabli ce week-end

Le président du gouvernement Louis Mapou et le secrétaire général du haut-commissariat Rémi Bastille viennent d’annoncer le prolongement du confinement adapté et surtout, au vu de la situation sanitaire, le confinement strict à partir de samedi 14 heures et jusqu’à lundi 5 heures.

 

10 000 personnes touchées par le Covid

Dans son discours, Louis Mapou, président du gouvernement, a tenu à remercier les Calédoniens pour les efforts consentis depuis six semaines. « Chacun à son niveau a contribué à la lutte contre le Covid 19, des efforts remarquables qui n’ont pas été vains. »

Mais, le bilan humain s’est à nouveau alourdi ces deux semaines. 231 décès sont à déplorer depuis le 9 septembre. « Mais, si le bilan est lourd, la situation évolue à beaucoup d’égards favorablement », estime Louis Mapou. Depuis le début de la crise, près de 10 000 personnes ont été touchées par le Covid et plus de 1 300 personnes ont été hospitalisées. « Les mesures de confinement strict et de couvre-feu nous ont permis de tenir la situation sous contrôle. Néanmoins, il reste à ce jour 1 292 cas actifs et encore trop de malades à l’hôpital. »

 

Un taux d’incidence acceptable à 200 contre 300 actuellement

Trois indicateurs permettent d’adapter la décision du gouvernement : le taux d’incidence, le niveau de saturation du système de soins (notamment du service de réanimation) et l’avancée de la campagne vaccinale. Depuis la semaine dernière, si des améliorations sont observées sur ces critères, cela n’est pas suffisant.

Le taux d’incidence baisse de façon continue mais très lentement. Il était de 1 200 au pic de la crise, il est redescendu à 300. Il sera revenu dans un taux acceptable quand il aura atteint les 200. Un chiffre global qui ne tient pas compte de la situation de certaines communes, notamment celles du Grand Nouméa, plus peuplées et davantage touchées par le virus.

 

59 % de vaccinés (population vaccinable)

Concernant la vaccination, elle est dans une dynamique favorable. « Nous avons dépassé les 140 000 injections en six semaines. 72 % de la population vaccinable a reçu une première injection et 59 % de la population vaccinable dispose d’un schéma vaccinal complet. Nous pouvons espérer que d’ici la fin de l’année, 80 à 85 % de la population sera à l’abri de formes graves du Covid. »

En revanche, 45 lits sont toujours occupés en réanimation, alors qu’il faudrait revenir sous la barre des 30 lits, indique Louis Mapou. 210 patients sont hospitalisés. « D’autant que les malades non Covid reviennent à l’hôpital. » Il a été décidé, si cela est nécessaire, que certains patients soient évasanés en Métropole. Le gouvernement a également demandé le soutien de l’armée pour installer dix lits supplémentaires en réanimation au Médipôle.

Rémi Bastille, le secrétaire général du haut-commissaire déclare que « 275 soignants sont toujours mis à disposition à titre des renforts nationaux et qu’une relève progressive va se mettre en place ».

 

Une campagne de tests

Une campagne massive de tests va être déployée la semaine prochaine pour casser les chaînes de transmission et donner une image plus précise de la situation et de son évolution.

 

Ne pas gâcher les efforts

« Nous sommes attentifs aux enjeux économiques et sociaux, mais la santé des Caléodniens est notre préoccupation majeure. Il ne faut pas que les efforts soient gâchés en reprenant trop vite nos contacts. » Il ne faut pas en perdre le bénéfice en se relâchant trop vite par impatience ou lassitude. « Or, il y a eu trop de relâchement cette semaine, affirme le président du gouvernement, trop de comportements à risques, notamment chez les jeunes adultes. En étant imprudents, vous aidez le virus à circuler. »

 

Confinement adapté prolongé et strict ce week-end

Le gouvernement a donc décidé de prolonger le confinement adapté jusqu’à la fin du mois d’octobre. Mais, ce week-end, le confinement strict est à nouveau appliqué avec les attestations de déplacement, de samedi 14 heures à lundi 5 heures, afin d’éviter tout débordement. La vente d’alcool est également interdite à partir de ce vendredi 17 heures et jusqu’à lundi, sauf commerces dédiés.

Les mesures applicables depuis le 11 octobre sont maintenues en semaine. Les rassemblements dans les espaces publics sont limitées, de 10 à 15 personnes maximum. Le Raï ne doit pas circuler pour le moment.

 

52 000 QR code

Le pass sanitaire est un outil supplémentaire qui doit permettre d’attendre les objectifs. 52 000 QR codes ont été délivrés depuis lundi. La nouveauté : le pass sanitaire concernera désormais tous les salariés des établissements recevant du public dès lors que les clients y sont soumis. « C’est normal », justifie Louis Mapou.

Les gestes barrière, eux, sont en vigueur jusqu’à la fin de l’année. Le gouvernement étudie la reprise de certaines activités comme les cultes. Les élèves du primaire reprendront l’école en province Sud la semaine prochaine à l’exception du Grand nouméa, où la rentrée est reportée au 25 octobre. Le président de la province Nord a également décidé de la reporter dans les communes du Nord.

 

A.-C.P. (C.M.)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market