changement des mesures pour les arrivants

Le haut-commissariat et le gouvernement ont pris un arrêté pour assouplir certaines mesures de prévention à l’arrivée en Nouvelle-Calédonie mises en place dans le cadre de la crise du Covid-19. Les autorités ont mis fin aux mesures sanitaires en amont du vol. Les personnes ne sont plus obligées de transmettre des informations sur leur état de santé à la veille du départ, elles sont dispensées de contrôle médical avant l’embarquement, mais les voyageurs sont tenus de se munir de masques (un pour quatre heures) pour se protéger sur toute la durée du vol. L’organisation mise en place par la Maison de la Nouvelle-Calédonie est arrêtée. La quarantaine de 14 jours reste en vigueur avec un test de dépistage à la sortie.

Dérogation pour les professionnels

Selon une procédure dérogatoire, les entreprises et institutions peuvent désormais solliciter la venue de professionnels indispensables à la reprise de la vie économique ou d’experts pour un séjour qui ne pourra excéder 30 jours. Leur dossier sera examiné par une commission qui jugera du caractère indispensable de ce déplacement. La quarantaine de deux semaines peut être effectuée en hôtel ou en chambre dans une base vie avec des sorties dans le cadre du travail. D’autres protocoles régissent l’organisation du travail, le transport vers le lieu professionnel. Avant le départ, ils doivent remplir un dossier sanitaire, réaliser un dépistage 72 heures maximum avant le vol et une sérologie sanguine, selon la disponibilité du test dans le pays, voyager avec des masques. Sur le territoire, ils bénéficient d’une surveillance sanitaire deux fois par jour (température, symptômes) notamment le matin, avant le travail, et d’un test de dépistage en fin de quarantaine.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market