Cédric Do bientôt de retour sur un ring

Rentré sur le Caillou en octobre 2020, le boxeur professionnel Cédric Do devrait repartir en Métropole le temps d’un combat, le 5 mars 2022, à l’occasion du gala Emperor Chok Dee qui se déroulera à Vandœuvre-lès-Nancy. Un retour qu’il espère triomphal, après une pause forcée de deux ans due à la pandémie mondiale.

Cédric Do n’attendait qu’une seule chose depuis un an : la réouverture des frontières. À l’annonce du gouvernement, il a de suite contacté son ancien entraîneur en Métropole pour lui demander de lui trouver un combat en début d’année prochaine. Ce sera donc à l’occasion de l’Empereur Chok Dee, un gala international auquel le Cagou a déjà participé à deux reprises.

Mais le nom de son adversaire, Cédric Do ne peut pas encore nous le dévoiler, l’organisation de l’évènement préférant faire durer un peu le suspense. « C’est un Français considéré comme l’un des trois meilleurs nationaux des 77 à 81 kg. Il a déjà remporté des titres mondiaux », accepte tout de même de nous indiquer le Nouméen de 26 ans.

Un adversaire de taille pour le boxeur du Caillou, qui a à cœur de relancer sa carrière professionnelle, stoppée net par la crise sanitaire mondiale il y a un peu moins de deux ans. « Je vais commencer à étudier son style de boxe en regardant des vidéos de ces précédents combats, explique l’ancien judoka. Je vais ensuite procéder à quelques réglages techniques pour m’adapter un peu à lui, créer des automatismes pour le contrer. Mais je ne vais pas tout changer non plus, le but, c’est de boxer avec mes forces. » Pour ce combat de K-1 (de la boxe thaïe sans coups de coude ni corps à corps), Cédric Do montera d’une catégorie de poids, chez les 77 kg.

Entraînements à la maison

Sa dernière opposition ? C’était à ce même gala, organisé par son club en Métropole, le Hennion Gym, en février dernier. Il avait balayé le Roumain Nicolae Dragos par KO dès le premier round. Depuis, le combattant nouméen est loin d’avoir rangé ses gants au placard. Entre la préparation physique, les séances de sparring au club de boxe anglaise de Dumbéa ou encore les sessions face au sac de frappe, Cédric Do s’entraîne huit fois par semaine, en plus de donner des cours dans son club, le CD Fight Academy.

« Deux ans d’arrêt, c’est énorme. Mais les autres boxeurs professionnels aussi sont dans le même cas que moi, relativise le Calédonien. J’espère que je réussirai à bien me libérer dans ma boxe. En tout cas, j’ai vraiment hâte d’y être ! » Comme on le surnomme à l’étranger, « The Caledonian Fighter » est de retour.

Titouan Moal

©DR

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market