Cadeau

On boucle les dossiers, on prépare Noël, mais pendant ce temps, la mine, et plus particulièrement le cadeau fiscal de 2,9 milliards de francs octroyé à la SMSP – en toute opacité – par Calédonie ensemble et les indépendantistes du gouvernement, retient toutes les attentions.

Le groupe Les Républicains au Congrès dénonce un cadeau particulièrement indécent du gouvernement Germain en faveur des indépendantistes, à l’heure où l’on multiplie les coupes budgétaires pour la culture ou encore l’éducation. À l’heure où l’on refuse des mesures qui pourraient redonner du pouvoir d’achat à la classe moyenne et aux Calédoniens en général.

Une manifestation citoyenne et apolitique appelle ce vendredi à une mobilisation baie de la Moselle pour condamner ce dégrèvement au titre que « les Calédoniens doivent tous être égaux devant l’impôt. »

Toujours au sujet de la mine, les décisions d’Eramet sont aussi au centre des discussions. Alors qu’il a été dit que tout l’avenir de la SLN se jouait avec la diminution de sa production de mattes, le groupe Eramet a rassuré en apportant quelques précisions. La production de mattes représenterait une part très minoritaire, et pourrait être remplacée par une production de ferronickel complémentaire, ce qui pourrait améliorer l’équilibre financier de la société.

Eramet n’arrêtera aucunement sa production de nickel en Nouvelle- Calédonie, a tenu à préciser le groupe. Avant même que le conseil d’administration du groupe n’ait eu lieu à Paris, Pierre Frogier et Philippe Gomès, ont interpellé dans un courrier commun, le président de la République pour qu’il affirme la position de l’État et l’engagement de la France dans le dossier nickel.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market