300 millions pour le monde agricole

Patrice Faure, haut-commissaire de la République, et Lionnel Brinon, président de l’Agence rurale, ont présenté le plan de relance du secteur agricole, vendredi 25 novembre, à La Foa. Des mesures exceptionnelles, cofinancées
par l’Agence rurale et l’État, ont été annoncées pour relancer le secteur, après une année 2022 catastrophique. Après deux années de sécheresse (2017-2019), l’influence du phénomène La Niña et ses différents épisodes pluvieux provoquent, depuis octobre 2021, de lourds dégâts sur l’agriculture calédonienne.

Sans un soutien exceptionnel pour relancer le secteur, une grande fragilisation du monde agricole était annoncée. Le coût global du plan de relance est estimé à 300 millions de francs. Les fonds proviennent d’un redéploiement de crédits affectés aux filières sinistrées (maïs, squash principalement) dont les soutiens seront largement revus à la baisse, voire annulés (pas d’export de squashs en 2022) considérant les pertes importantes de volume.

L’État apporte de son côté un soutien exceptionnel de 180 millions de francs : 50 millions dédiés au plan de relance et 129 aux indemnisations pluies.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market