20,88 milliards pour renflouer les caisses de la Nouvelle-Calédonie

Le haut-commissaire Patrice Faure, le président du gouvernement Louis Mapou et le directeur par interim de l’Agence française de développement (AFD) Thomas de Gubernatis ont signé la convention du prêt garanti par l’État, vendredi dernier. Dans le détail, la somme permettra de payer les dépenses liées à la crise du Covid-19 et aux mesures économiques spéciales (2,52 milliards), de soutenir les comptes sociaux (11 milliards) et de financer le plan de relance économique de la Nouvelle- Calédonie (7,35 milliards). Ce nouvel emprunt de 20,88 milliards arrive deux ans après le prêt de 28,6 milliards accordé par l’AFD, durant la crise sanitaire pour aider l’économie calédonienne. L’AFD a revu les conditions du prêt et ses marges face au contexte économique difficile.

B.B.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market