Crise sanitaire : les allocations familiales majorées

Le gouvernement a pris un arrêté instaurant la majoration des allocations familiales versées aux salariés qui n’ont pas pu travailler pendant la crise sanitaire parce qu’ils étaient contraints de garder leurs enfants. Sont concernés celles et ceux qui ont des enfants de moins de 16 ans et qui ont subi une perte de salaire. La majoration, qui sera prise en charge par le régime des prestations familiales, est fixée à 2 898 francs par jour. Déjà mise en place lors du précédent confinement, elle avait bénéficié à 119 foyers pour un montant de 6,5 millions de francs.

 


Les agriculteurs indemnisés

Dans un arrêté, le gouvernement, qui a reconnu comme calamités agricoles les épisodes de fortes pluies et de vent survenus du 2 au 4 avril puis du 9 au 16 avril et le 4 mai, annonce également l’indemnisation des agriculteurs dont les cultures ont été touchées par ces événements. Au total, 87 agriculteurs vont être indemnisés par la caisse d’assurances mutuelles agricoles pour un montant global de 32 millions de francs. Ils sont situés sur les communes de Païta, Kouaoua, Canala, La Foa, Boulouparis, Bourail, Canala, Pouembout, Hienghène, Houaïlou, Poindimié, Ponérihouen, Touho, Voh, Pouébo et Poum.

 

A.-C.P.

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market