ZEE: L’Etat s’engage sur la permanence des moyens de surveillance

Le projet de loi relatif à la programmation militaire 2019-2025 prévoit la livraison de deux nouveaux patrouilleurs P400 en Nouvelle-Calédonie à l’horizon 2021-2022 en remplacement des patrouilleurs actuels en mauvais état. Satisfaits, les députés Calédoniens avaient cependant alerté la ministre des Armées, jugeant qu’il serait inconcevable de laisser notre espace maritime sans surveillance, dans l’intervalle de temps qui pourrait séparer le retrait des anciens patrouilleurs en 2020 et la livraison des nouveaux.

La ministre a finalement confirmé que si l’un des deux anciens patrouilleurs sera retiré en 2020, il a été décidé de prolonger l’utilisation du second. Sachant, est-il précisé que les forces armées de Nouvelle-Calédonie s’appuient également sur d’autres moyens maritimes, aériens et d’observation spatiale.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market