Une course pour sauver les océans

Une expédition scientifique, la Race for Water Odyssey, fait actuellement escale à Nouméa. Le bateau de la Fondation Race for Water réalise un tour du monde depuis 2017 et jusqu’à 2021 pour améliorer les connaissances sur les océans et sensibiliser les populations autour des enjeux liés aux océans.

Le bateau est à mi-chemin entre la soucoupe et le catamaran. Et pour cause, ce bateau un peu hors norme fonctionne grâce à l’énergie des océans, du soleil et du vent. Cet hybride est propulsé grâce à des moteurs énergie hydrogène et solaire et est également tracté par un système proche du kitesurf. Depuis avril 2017, le navire de la fondation est engagé dans une expédition scientifique autour du monde pour cinq ans. L’idée de cette mission « 100 % écoresponsable » et sans rejet de CO2 est d’étudier les océans en vue d’améliorer leur préservation.

Le premier constat de la mission est plutôt clair, « au cœur des océans s’étend une “soupe” de micro-plastiques qui vogue au gré des gyres océaniques. De ce fait, l’idée de collecter les déchets plastiques en mer s’avère être une utopie. La solution à long terme se trouve à terre. Il est absolument essentiel d’empêcher les déchets plastiques d’atteindre les océans ».

Des ateliers sur la question des déchets plastiques

Avant d’accoster à Port Moselle, le bateau a fait escale à Lifou la semaine dernière, le temps de présenter le navire et la mission de l’équipage aux coutumiers. Il restera dans les eaux calédoniennes jusqu’au mois de mars. L’équipage du bateau composé de scienti ques en pro tera pour travailler avec les Calédoniens et notamment les chercheurs. La venue de Race for Water marquera le lancement de l’étude d’impact des micro-plastiques sur la physiologie des coraux constructeurs de récifs en Calédonie. L’étude d’impact sera réalisée en baie de Prony. Des ateliers seront par ailleurs organisés en partenariat avec la province Sud, notamment sur la question de la valorisation des déchets en plastique. Ils seront ouverts aux chefs d’entreprise, représentants des autorités locales, acteurs de la société civile et aux membres d’ONG. Les workshops se dérouleront entre le 17 et le 28 février.

M.D

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market