Un instant parfumé avec Marion Habault

Marion Habault, 28 ans, a fait bien du chemin depuis ses études à Grasse, en métropole. Parfumeuse, créatrice, désormais seul « nez calédonien », la jeune femme commercialise sa propre marque « VIP, vivre un instant parfumé ». De la composition à la vente, elle mène seule sa petite entreprise depuis sa boutique de la Promenade. Une belle réussite.

C’est toujours une satisfaction de voir de jeunes Calédoniens revenir exercer leur passion à la maison, de les voir s’émanciper, s’épanouir dans leurs projets. C’est exactement le cas de Marion Habault dont le parcours ne peut qu’inspirer. Sortie d’une école de la capitale française du parfum à Grasse (Grasse Institute of Perfumery), la jeune femme s’est d’abord frottée à une grande entreprise en travaillant à Mane & fils, le premier groupe français de production d’arômes et de parfums et l’un des premiers groupes mondiaux basés dans les Alpes-Maritimes. En France, elle s’est sensibilisée à la reconnaissance olfactive d’environ 300 matières premières, au langage des parfumeurs et la créativité. Puis elle a décidé de revenir sur le Caillou et finalement de lancer sa propre marque, encouragée par Max Gavarry, un maître parfumeur reconnu. Après deux ans de recherches sérieuses, elle a ouvert un atelier et une enseigne, d’abord à Motor Pool et plus récemment à l’Anse-Vata où elle vend ses propres créations. Par ses choix et sa pugnacité, Marion est parvenue à faire ce que peu de gens du métier osent tenter : travailler à son compte.

Des odeurs qui nous parlent

La jeune femme assure la réalisation complète de ses parfums. De la création des jus à partir des huiles essentielles qu’elle choisit avec soin auprès de son fournisseur à Grasse, en passant par la validation du contrôle des allergènes jusqu’au conditionnement, au packaging, au marketing et à la vente, elle assure tout de A à Z. Partie de quatre eaux de toilette, elle propose désormais sept créations pour femmes et six pour hommes. Et aucune ne se ressemble ! Mais sa griffe est bien là. Ce qui l’inspire, c’est son « enfance en Nouvelle-Calédonie », les odeurs de santal, les notes boisées comme le gaïac, ou fleuries. « Dream Me», « Rumeur sensuelle », « After Time », ses compositions étonnent par leur originalité et leur qualité. Et elles résonnent résolument locales, à l’instar de ses éditions spéciales : « Moea », aux senteurs de tiaré, de jasmin, d’ylang et de muguet, vendue avec sa perle de Tahiti ou encore « Terre de nickel » un parfum aux notes vertes et ambrées rappelant le nickel et la mine. Pour chaque composition, le travail est extrêmement long. Il y a la biologie, bien sûr, et la recherche de l’accord parfait… Sachant qu’il y a « un minimum de 30 matières dans un parfum » !

Des odeurs et des images

Mais Marion Habault aime le challenge. Elle produit au moins une nouvelle fragrance par an pour sa collection et développe aussi des parfums d’intérieur, une poudre d’or pour le corps et des brumes parfumés pour les cheveux. Et surtout, elle propose des parfums sur mesure. Avec ses clients, elle élabore des produits à partir d’une émotion, d’une idée, d’un visuel, des différents types de peau également. Imaginez, un parfum rien que pour vous !

Et puis elle travaille également pour des magasins de la place pour lesquels elle fait du « marketing olfactif » : elle imagine les odeurs qui reflètent les marques… ce secret invisible de la séduction d’une clientèle. Au final, quoi qu’elle réalise Marion Habault le fait avec soin. Elle tient à rester dans la « parfumerie de niche », qui vise la qualité des produits (huiles essentielles de catégorie extra, sans conservateurs ou stabilisants) et un packaging tout aussi luxueux (contenants en cristal). Ses produits gagnent à être connus et le projet serait d’exporter ces parfums en Asie notamment et elle est pour cela à la recherche de financements. Elle souhaiterait aussi profiter à l’avenir, qui sait, de filières de production locale d’essences qui pourraient faire de ses parfums des produits 100 % calédoniens.

Un parfumeur est à la fois biologiste et créateur. Le métier demande des connaissances scientifiques, un odorat très développé et une excellente connaissance du marché, des tendances.

Marion Habault laisse libre court à sa passion. « Je pars d’une idée, d’une sensation, d’un moment que j’ai vécu et j’essaie de le retranscrire jusqu’à m’en rapprocher le plus possible ».

Marion Habault propose 13 créations pour femmes et hommes. Prochaine étape, que sa marque « voyage »

Ambiance riche et cosy dans l’enseigne de la Promenade de l’Anse-Vata.

C.M. © C.M. / E.Aubry


CONTACT

Complexe Le Hilton La Promenade, Anse Vata

Facebook : V.I.P.Vivre un instant parfumé

Tél: 24 94 22

 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market