Trois mois de répit pour les plaques

Des fournisseurs de plaques d’immatriculation ont annoncé être en rupture de stock. Un problème pour les propriétaires de véhicules qui ne se sont pas encore équipés et doivent normalement le faire avant ce vendredi, 8 mars. Alerté, le gouvernement a demandé au haut-commissariat qu’un délai de trois mois soit instauré avant que les contrôles débutent, le temps nécessaire pour le réapprovisionnement des plaques et la mise aux normes de tous les véhicules.

À l’échelle du territoire, 200 000 véhicules au total sont concernés par ce changement. Les nouvelles plaques doivent présenter des caractères noirs sur fond blanc réfléchissant. En cas de non-respect de la loi, une amende de 15 000 francs sera appliquée.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market