Réflexions sur l’enseignement du premier degré : un calendrier fixé pour 2019

Après leur grève du mois de novembre dans les écoles primaires et maternelles et la signature d’un protocole d’accord avec les autorités du territoire, les enseignants restent mobilisés. Une grande réunion a rassemblé vendredi, les syndicats, la Nouvelle-Calédonie, les provinces, trois des quatre communes de l’agglomération, et l’association des maires et il s’agissait de fixer un cadre de travail. Onze dates de réunion ont été programmées à partir du mois de mars 2019 dont trois avec un ordre du jour bien établi. Les discussions portent sur la sécurisation des écoles, les effectifs dans les classes, les rythmes scolaires, les échanges de pratique entre enseignants ou encore l’organisation pédagogique et administrative. L’idée est de parvenir à des propositions d’actions sur tous ces thèmes pour le mois de juin prochain. Contacté Christophe Dabin, représentant de l’UT CFE CGC se dit satisfait que les discussions soient lancées mais reste vigilant et déterminé à obtenir des améliorations concrètes pour les enseignants et les élèves.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market