Pourquoi laver sa voiture ?

Pour beaucoup nettoyer l’extérieur de sa voiture est synonyme de futilité ou de sinécure. Pourtant, c’est un geste essentiel pour votre porte-monnaie et pour l’environnement. Encore faut-il savoir comment laver et avec quels produits. On ne fait pas tout avec n’importe quoi.

Les intempéries, les poussières et la pollution s’unissent pour recouvrir les carrosseries de nos voitures d’un voile terne et collant. Laver votre auto comporte plusieurs avantages comme celui de sauvegarder votre carrosserie pour une meilleure revente de votre véhicule, laver votre voiture est également important pour l’environnement à l’inverse des idées reçues.

Une voiture sale pollue

Tout d’abord, il faut reconnaître que laver sa voiture peut ne pas être écologique car il faut en moyenne 50 litres d’eau dans une station de lavage à haute pression, 100 litres d’eau pour une station de lavage à rouleaux et jusqu’à 400 litres d’eau pour un lavage de voiture à domicile, l’équivalent de trois ou quatre bons bains. Alors, on pourrait penser que le mieux est somme toute de ne pas nettoyer sa voiture… pour ne pas polluer. Eh bien non, car votre voiture accumule sur sa carrosserie et dans les jantes tout un tas de polluants qui, à chaque fois qu’il pleut, vont ruisseler où que vous soyez. à chaque averse votre voiture sale va donc disséminer dans la nature des polluants chimiques ou organiques comme le fer, le nickel, le manganèse, le plomb et tous les résidus d’hydrocarbures. Des polluants qui vont également voyager en fonction de vos trajet et polluer ainsi des nappes phréatiques qui jusqu’alors n’étaient pas touchées. Prenez l’exemple d’un engin minier, qui redescend en agglomération avec ses poussières de nickel et d’amiante.

Comment laver ?

Il existe plusieurs moyens d’empêcher ce voile de pollution de s’incruster définitivement sur sa voiture. « En Calédonie, on a une préférence pour la lavage à la main, à son domicile avec un tuyau d’arrosage. Mais attention, il ne faut pas prendre n’importe quel produit et surtout pas de produit vaisselle qui va plutôt agresser votre carrosserie. Préférez des produits non polluants, des shampoings spécifiques qui vont entretenir votre carrosserie et éviter de la rayer », précise Eric de la Pharmacie de l’automobile. Au-delà du lavage fait main, vous pouvez également nettoyer votre voiture dans une station équipée de jets à haute pression, de rouleaux ou encore passer par un professionnel, certains proposant même de procéder à un lavage à sec. « Gare à ce dernier principe qui au fil des temps comporte quelques inconvénients. Il faut vraiment que la voiture ne soit pas dans un état trop sale et que la peinture ne soit pas trop abîmée. Cela pourrait la détériorer la carrosserie plus qu’autre chose », précise le spécialiste.

Le nettoyeur haute pression, l’arme absolue ?

Le recours au nettoyeur haute pression d’un centre de lavage est certainement la méthode la plus efficace pour bien laver en toute sécurité votre carrosserie. Les nettoyeurs des centres de lavage sont en effet moins puissants que les nettoyeurs qu’il est possible de louer dans les centres de bricolage. Evitez toutefois de placer la buse trop près de la carrosserie. Il s’agit de nettoyer, pas de décaper ! N’utilisez jamais un nettoyeur haute pression pour laver le moteur ni son compartiment. Les équipements électroniques n’aiment pas du tout.

 

Le lavage aux rouleaux

Sur une voiture lavée régulièrement, le lavage automatique aux rouleaux est aussi pratique que rapide puisque, à part glisser des pièces ou une carte dans le monnayeur, vous n’avez rien à faire. Pensez à rabattre votre antenne et à la scotcher ou, mieux, à la dévisser si cela est possible. Inspectez le matériel avant de laisser votre voiture se faire caresser par les rouleaux. Il faut absolument qu’ils soient propres et que leurs poils soient fourchus à leur extrémité. Des poils usés ou collés par la saleté rayeront votre carrosserie.

Les produits indispensables

Les jets haute pression et les rouleaux ne peuvent pas venir à bout ni des insectes écrasés, ni des taches de goudron, ni des traces de résine qui maculent les carrosseries des voitures garées sous les arbres, ni de la poussière noirâtre que laisse sur les jantes la poussière des plaquettes de frein. Pour cela, il existe des produits que vous trouverez dans les commerces spécialisés. Ces magasins sauront vous conseiller « en lavage, il ne faut pas faire tout et n’importe quoi. Il en va de sa carrosserie, de l’environnement et de son porte-monnaie », conclut Eric.

 

C.V 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market