Les héritiers des accords cartonnent dans l’agglo

Ça sent la fin de campagne et L’avenir en confiance cartonne dans les communes de l’agglo nouméenne : plus de 400 personnes au centre culturel de Dumbéa, une centaine au Vallon- Dore le lendemain, ce jeudi soir à Boulari et le 8 mai prochain à 18h00 à l’Arène du Sud de Païta, pour le meeting de fin de campagne…

L’occasion pour Thierry Santa, numéro deux sur la liste conduite par Sonia Backes d’asséner quelques vérités : « Nous sommes les héritiers des accords, les héritiers de Jacques Lafleur qui a discuté avec Jean-Marie Tjibaou, héritiers des accords qui ont permis à la Nouvelle-Calédonie de rester française et de prospérer dans la paix et le respect de tous pendant les trente dernières années. »

Une façon pour Thierry Santa et L’avenir en confiance de répondre à Calédonie ensemble, qui estime, qu’à part Philippe Gomès, toute la planète non indépendantiste est « disqualifiée pour discuter d’avenir avec les indépendantistes ». Qu’il est en outre le « dernier de la génération des signataires capables d’ouvrir des négociations sur le futur statut de la Nouvelle-Calédonie » et oubliant bien volontiers au passage qu’il n’est pas signataire de l’Accord de Nouméa. Pas plus que d’aucun autre…

L’avenir en confiance se sait habilité à discuter de l’avenir avec les partis indépendantistes, mais cette fois, le fera autrement que sous le régime des concessions unilatérales et sans retour, comme souvent par le passé, notamment avec le drapeau ou les transferts de compétences.

« Notre objectif, explique Thierry Santa, est que la Nouvelle-Calédonie sorte le plus vite possible de l’Accord de Nouméa et que nous nous retrouvions, avec les indépendantistes, autour d’une table pour écrire une nouvelle page de notre histoire. Une histoire, où tous les Calédoniens seront au centre du dispositif ! »

Conclusion aussi pragmatique que politique de la tête de liste de L’avenir en confiance, Sonia Backes : « Attention, le 12 mai prochain, un seul tour pour décider de trois élections. L’élection à l’assemblée de province, celle de ses représentants au Congrès de la Nouvelle Calédonie et celle de la présidence du gouvernement ». Un enjeu de taille pour la toute dernière mandature de l’Accord de Nouméa.

L.N.

Prochain rendez-vous de L’avenir en confiance :

Mercredi 8 mai à 18h00 à l’Arène du Sud de Païta, pour le meeting de fin de campagne.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market