Le Conservatoire lance sa saison 2019

Le Conservatoire de musique et de danse ouvre sa saison musicale au mois de mai. Six évènements sont programmés jusqu’à novembre dont un concert international.

Le Conservatoire tient le coup malgré les dures contraintes budgétaires imposées ces dernières années. La saison « Prestige » a disparu de la programmation depuis deux ans, mais la saison locale « Île de lumière » perdure cette année encore grâce au soutien de la ville de Nouméa et du groupe CFM Indosuez. Six spectacles sont programmés en 2019 contre cinq l’année dernière. Le Conservatoire est même parvenu à proposer, comme au bon vieux temps, un spectacle international en faisant venir Trombamania, un quintet de trompettes.

Les cuivres à l’honneur

Trombamania est considéré comme le meilleur ensemble de trompettes au monde. Ses cinq membres, dont l’éminent Clément Saunier, seront parmi nous au mois d’août dans le cadre d’une tournée entre Tokyo, Sydney et Taïwan. Ils proposeront un concert le vendredi 30 août et des master class. L’accueil de ce groupe s’inscrit dans un projet plus large du Conservatoire qui cherche à développer les cuivres en Nouvelle-Calédonie, mais gageons que leur prestation ravira un public assez large.

Musique, chant et danse

Avant cela, la saison débutera le 17 mai avec Noche Tango, une soirée dédiée à ce genre inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et plus spécialement à Astor Piazolla dont la musique sera le fil conducteur de la soirée donnée par l’ensemble orchestral du Conservatoire accompagné par quatre couples de danseurs.

Le 26 juillet, Jean-Pierre Cabée, qui prendra sa retraite cette année, donnera un récital de guitare classique en hommage à son ancien professeur Alexandre Lagoya, lui-même élève du génial compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos. Au programme, un répertoire principalement sud-américain, mais pas seulement, et un concert nommé Adios Nonino.

Le Conservatoire de danse donnera son spectacle biennal les 21 et 22 septembre. Après Cendrillon, il a choisi d’interpréter cette année, Alice aux pays des merveilles de Lewis Carroll. Toutes les sections de danse classique, contemporaines et de jazz, participent au projet qui sera présenté au centre culturel Tjibaou. Les danseurs locaux seront accompagnés de deux danseurs internationaux invités. La direction artistique est assurée par Julie Crétual et la création numérique est signée Nicolas Molé.

En octobre, les aficionados de musique classique, auront droit aux Joyaux de la musique de chambre avec cordes et piano. Au menu, Mozart, Schubert, Brahms…

La saison Île de lumière se terminera en beauté avec Passerelle Marguerite / Ovalec, un projet qui rassemble les voix de Nouvelle-Calédonie et de Nouvelle-Aquitaine : le CFMI de Poitiers et la Manufacture verbale, la chorale Uilu du département de musiques traditionnelles et du chant polyphonique océanien. Cette étonnante production, à la fois polyphonique, instrumentale et sonore, s’appuie sur un partage des cultures et associera également les enfants en classe à horaires aménagés de l’école Amélie-Cosnier.

À noter enfin, deux concerts d’initiative extérieure accueillis au Conservatoire dans le courant de l’année : la chorale Amadeus au mois de juin avec S’il vous plaît, chante-moi le Petit Prince et un récital au mois d’octobre par la violoniste japonaise, Yuri Kuroda. Enfin pour la Fête de la citoyenneté, le 24 septembre, une rencontre artistique et culturelle indonésienne et mélanésienne sera proposée par le consulat d’Indonésie avec un ensemble Angklung et bambous tempérés.

C.M.

La mise en vente des billets pour cette saison 2019 sera ouverte ce vendredi 26 avril à partir de 8 heures sur eticket.nc ou directement au Conservatoire.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market