Le Château Royal, partenaire du monde sportif

Le complexe hôtelier accueille, une fois de plus, des athlètes étrangers. Ces derniers jours, il s’agissait des trailers professionnels australiens Lucy Bartholomew et Majaelle Backhausen, présents sur le territoire pour un stage de préparation à l’Ultra Trail de Nouvelle-Calédonie. Une épreuve qui se déroulera en août 2019 et dont le Château Royal est partenaire o ciel. Mais le complexe hôtelier va au-delà de l’accueil des sportifs, Charlotte Michel, la directrice des ventes et marketing nous en dit plus.

Vous êtes donc partenaire de l’Ultra Trail de Nouvelle-Calédonie, de quelle manière ?

En 2019, nous serons partenaire pour la troisième année consécutive de l’évènement qui se déroulera en juin. Nous souhaitons apporter notre soutien au développement de cette belle compétition, notamment à l’international. Nous avons donc mis en place un partenariat pour promouvoir cette compétition en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon. Sur le marché néozélandais, l’UTNC a lancé une campagne sur un groupe de trail qui regroupe plus de 10 000 membres : NZ Trail Running Club. Nous offrons donc un séjour au gagnant de cette campagne.

Pour le marché australien, nous avons eu, cette semaine, la chance d’avoir deux personnalités du monde du trail, Lucinda Bartholomew et Majell Backhausen, présents sur le territoire pour promouvoir l’UTNC 2019.

Bien évidemment, sur les différents marchés, nous mettons à disposition des tarifs préférentiels pour favoriser l’accueil des sportifs, en direct ou via des Tour Operators spécialisés.

Pourquoi le Château Royal est devenu un logement incontournable pour les sportifs ?

Le Complexe est un établissement dynamique, à vocation internationale, c’est donc tout naturellement que nous ciblons une clientèle active et notamment sportive. Les différents événements que nous organisons, les partenariats sportifs que nous avons mis en place contribuent à ce dynamisme.
En premier lieu, je pense que nous avons un produit qui correspond aux attentes des sportifs. Tous nos hébergements sont des suites de minimum 45 m2, disposant de tout le confort nécessaire à l’accueil d’athlètes de haut niveau. Ces suites ont des cuisines entièrement équipées. Cela permet donc aux athlètes de maintenir un régime spéci que si nécessaire. Mais je pense que notre atout principal est le Parcours®Aquatonic. Les bienfaits en termes de récupération pour les sportifs sont certifiés et il s’agit d’un concept unique sur le territoire, mondialement reconnu. Lucy et Majell ont d’ailleurs été très enthousiastes de pouvoir l’expérimenter.

Pourquoi axer une communication sur le sport ?

Ces orientations se sont faites naturellement au sein du Complexe depuis ma prise de poste il y a plus de deux ans maintenant. Je suis effectivement une passionnée de sport, notamment de course à pied : route et trail. Je suis toujours en veille des différents événements qui se déroulent en Nouvelle- Calédonie. Notre territoire est riche et varié : c’est un vrai terrain de jeu pour les sportifs. À mon sens, concentrer nos efforts sur ces marchés de niche est une orientation cohérente et propice aux atouts de la destination.

De quelles autres épreuves sportives êtes- vous partenaire en dehors de l’UTNC ?

Nous sommes aussi partenaire du Marathon International de NC et d’évènements événements sportifs nautiques tels que le Groupama Race et la coupe du monde PWA (windsurf ).

Est-ce que vous pensez que le tourisme sportif à des possibilités de se développer ?

Nous parlons ici bien sûr d’un marché de niche, mais je pense en effet que la destination a le potentiel pour attirer davantage de touristes, amoureux de la nature et du sport. La destination doit davantage axer sa communication sur le sport, comme cela a été fait en mettant en avant le Marathon sur la Nouvelle-Zélande.Concentrer nos efforts sur les trois principaux marchés serait aussi la meilleure alternative, si l’on souhaite développer un tourisme qualitatif en cohérence avec les attraits de notre territoire.


Les impressions de Lucy Bartholomew et Majaelle Backhausen ?

Les deux traileurs professionnels ont « testé » cette semaine le Complexe du Château Royal. Ils étaient sur le territoire pour participer à un trail camp coordonné par Angélique Plaire et Damien Bouteiller en vue de la préparation de l’UTNC.

Que pensez-vous du Château Royal et des services que le Complexe met à la disposition des athlètes, des sportifs amateurs et du grand public ?

Lucy Bartholomew : Les équipes du Château Royal sont très accueillantes. L’accès dont nous avons pu bénéficier au parcours aquatique est extraordinaire, c’est tout ce dont nous avons besoin pour la récupération. Nous avons si bien dormi après l’Aquatonic et puis nous ne nous attendions pas à une cuisine dans la chambre, nous en avons été très satisfaits. L’emplacement de l’hôtel est idéal, juste à côté de la colline du Ouen Toro.

Majell Backhausen : Tout est si proche et idéal pour nous accueillir, la vue mer, la disposition de l’hôtel dans Nouméa. J’ai vraiment adoré la colline du Ouen Toro, notamment les panneaux d’information qu’il y a concernant les espèces endémiques, les plantes, qui nous permettent d’en apprendre plus sur les alentours. On se retrouve dans un espace complètement différent, c’est agréable. L’hôtel ne manque de rien. Pour des sportifs comme Lucy et moi c’est idéal. Nous sommes tous les deux vegan, donc c’est bien pour nous de pouvoir cuisiner nos propres repas, apporter notre propre nourriture.

C’est également très important d’avoir les installations nécessaires car tous les athlètes veulent garder la même routine avant une course. Le petit-déjeuner est tout simplement extraordinaire, c’est tout ce dont nous avons besoin ! Sans parler de l’Aquatonic, très relaxant aussi, nous en avons pro té tous les jours.

Que dire aux athlètes et sportifs de la région sur la Nouvelle Calédonie et le Château Royal ?

Lucy : Le style de vie et les espaces sont conviviaux. L’océan est incroyable pour nager, on se sent ici en sécurité et le style de vie est très bon pour pratiquer le trail. Tout le monde semble pro ter de la vie et du sport, avec le windsurf aussi…

Majell : Nous sommes allés partout dans le monde, en Europe, en Asie, etc. Mais le plus important reste l’hospitalité et la communauté. En Nouvelle-Calédonie et au Château, nous avons été si chaleureusement accueillis par un groupe de personnes sympathiques. Nous sommes très heureux et souhaitons revenir.

C.S

 

 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market