La serpentine de Kouaoua a encore brûlé

Pour la onzième fois de l’année, la serpentine de la SLN a été incendiée mercredi soir dernier et a brûlé sur environ 200 mètres. Ce nouvel incident est survenu alors que le centre minier était fermé pour des raisons de sécurité liées aux dégradations à répétition et au mouvement de mécontentement d’un groupe d’habitants contre l’exploitation de nouveaux gisements. Dans une série de communiqués, les partis loyalistes ont dénoncé ces tentatives de déstabilisation « irresponsables » dans le contexte du référendum et ont appelé l’État à ses responsabilités. « Il est insupportable de voir que Kouaoua est traité comme un territoire de seconde zone de la République », s’est insurgé le Rassemblement. Le MPC de Gil Brial a été plus loin en demandant la nomination d’un nouveau représentant de l’État après le 4 novembre.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market