La saison des feux a commencé

La saison administrative des feux de forêt a officiellement été lancée le 15 septembre. Une Saff qui fait suite à une année 2017 particulièrement catastrophique. Pour le WWF, ONG particulièrement investie sur cette question, cette Saff se présente sensiblement mieux puisque sur le mois de septembre, 100 départs de feu ont été détecté grâce aux observation de l’Œil contre près de 400 l’année dernière. Le WWF attend également la présentation de la feuille de route découlant des rencontres H20, organisées par le gouvernement et devant permettre l’élaboration d’une politique de l’eau.

Dans ce cadre, des mesures pourraient être envisagées notamment pour permettre de protéger les captages d’eau, gravement menacés par les feux de forêt. La feuille de route devrait être présentée le 17 octobre. Si le gouvernement et les provinces n’ont pas beaucoup avancé sur le dossier, ce n’est pas le cas du Mont-Dore qui « tire vers le haut la problématique », estime Hubert Géraux, le responsable du WWF calédonien. La commune va lancer, seule, le premier guet aérien pendant les moments les plus critiques.

Il s’agira d’un ULM ou d’un petit avion en fonction des conditions météorologiques. La commune est également la première à mettre en œuvre une réserve communale citoyenne. Elle est composée de 10 volontaires assurés et équipés qui auront pour mission de patrouiller et d’intervenir le plus rapidement possible. Il s’agit du seul dispositif permettant de mobiliser les citoyens.

Le WWF insiste sur l’importance de réaliser une expérimentation autour d’un guet aérien armé, c’est-à-dire d’un survol du territoire par un avion disposant d’une petite réserve d’eau permettant une intervention le plus rapidement possible, de façon à empêcher le développement des incendies. La Direction de la sécurité civile a déjà mis ce dossier, qui représente un investissement de l’ordre de 150 millions de francs, sur le bureau du gouvernement sans que ce dernier donne de suite.

Une affaire à suivre. Si la saison commence mieux que celle de 2017, les prévisionnistes attendent l’arrivée d’un phénomène El Niño qui pourrait ramener la sécheresse et accroître le risque de départs de feu.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market