La grève se poursuit à la SLN

La grève entamée le 4 janvier par la CSTNC et l’USTKE sur les sites miniers de la SLN à Thio, Tiébaghi et Népoui est toujours en vigueur. Les deux syndicats, majoritaires sur les centres miniers dénoncent les 147 heures, le nouveau régime horaire signé par les autres syndicats de l’entreprise et en vigueur depuis le 1er janvier. La direction annonce que 25 % au maximum de l’ensemble de l’e ectif sont en grève, mais handicapent la production. Les stocks baissent mettant en péril tous les salariés et l’usine de Doniambo qui doit être alimentée suffisamment en minerai pour tourner normalement.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market