DNC.NC

Drôles de clowns !

Guy Raguin organise à la fin du mois au centre culturel du Mont-Dore le premier festival comique de Nouvelle-Calédonie. Point de one-man-show ici, mais des personnages clownesques et autres virtuoses de la magie comique. Ils viennent de loin pour ravir petits et grands.

Après le festival de magie, le festival du burlesque, des années de soirées mythiques, d’animations et d’apparitions à la télévision, Guy Raguin et sa femme, Carine, continuent d’apporter du rêve aux Calédoniens.
« On s’est rendu compte qu’il n’y avait pas beaucoup d’événements familiaux en Nouvelle- Calédonie, de spectacles qui nous permettent de prendre autant de plaisir que nos petits bouts. » C’est sur ce postulat que le festival de magie a vu le jour, l’année dernière, et que Guy Raguin a imaginé de monter le premier festival comique du territoire. Un événement qui comblera toutes les « âmes d’enfant ».

Grands talents

À force de travail et d’investissement dans le monde du spectacle calédonien, Guy Raguin a pu se forger une petite réputation et surtout se constituer une liste de contacts non négligeables à l’étranger. Ses relations et aussi de longues heures de recherches sur internet lui ont permis de convaincre quatre artistes internationaux de venir se produire pour ce festival comique. Tous ont en commun une grande propension à émerveiller ou faire hurler de rire leur public.

L’Américain Michael Trautman a un talent énorme : c’est le « King Pong » ou le roi de la balle de ping-pong. Magicien, illusionniste, il s’est fait remarquer en France dans l’émission Le plus grand cabaret du monde.

Nous pourrons également découvrir Derek Scott, venu du Canada. Un clown exceptionnel, talentueux, capable sans une parole de faire rire aux larmes. Il est reconnu de par le monde pour sa façon d’interagir avec son public.

Sur scène aussi, Amy G, une artiste new- yorkaise dénichée par Carine Raguin. Perchée sur ses rollers, la belle essaye de danser, chanter, jouer du ukulélé. Le problème c’est qu’elle est extrêmement gauche et que la concentration lui fait grand défaut ! On aime beaucoup.

Le festival accueillera, par ailleurs, Léo Bonne, un Français installé depuis 25 ans à Sydney, en Australie. Cet artiste de cirque formé à l’École Fratellini, à Paris, allie le mime, le jonglage, les numéros de clown… Il s’est spécialisé plus récemment dans le « led dancing », ces shows où les danseurs sont parés de lumières…

Enfin, Guy Raguin n’imaginait pas cet événement sans mettre à l’honneur une création locale et la scène sera complète avec la présence d’André Luserga, notre clown à nous, qui viendra présenter un extrait de son spectacle Los Magnificos.

Guy Raguin, enfin, sera à l’animation et profitera de l’occasion pour présenter un numéro de magie comique. « Ce genre d’événement a aussi l’avantage de nous mélanger, de nouer des contacts et de nous tirer vers le haut », se réjouit-il. Il ne s’arrêta pas en chemin : après ce festival comique, il se rendra en septembre, après le festival de magie, au championnat du monde de magie en Corée du Sud. À quand un championnat organisé ici ?

C.M.

Pratique

Trois représentations seront données au centre culturel de la ville du Mont-Dore, partenaire de l’événement : à 14 heures et 18 heures, le samedi 30 juin, et à 18 heures, le dimanche 1er juillet. D’une durée de deux heures, il est accessible à partir de six ans. Le tarif plein est à 4 000 francs, le tarif réduit (moins de 12 ans) à 3 000 francs. Des « pass famille » de quatre billets sont proposés à 12 000 francs.

Billetterie : eticket.nc Renseignements sur Facebook : Eticket NC ou Guy Raguin

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market