Destruction de la stèle de Jacques Lafleur

La stèle érigée à Ouaco en hommage à Jacques Lafleur a une nouvelle fois fait l’objet de vandalisme. La plaque en marbre a été brisée et les bancs et barrières entourant le lieu, abîmés. Inaugurée en 2011, la stèle avait déjà fait l’objet de dégradations en 2014. Les Républicains calédoniens ont fait part de leur indignation « devant cet acte de délinquance inqualifiable qui porte atteinte non seulement à l’homme de la poignée de main… mais aussi à l’histoire et à la mémoire collective de tous les Calédoniens aspirant à la paix ».
Avec un tel acte, poursuivent-ils, « certains cherchent peut-être à briser l’élan du destin commun (…) Il faut qu’ils sachent qu’ils trouveront toujours sur leur route la conviction profonde des Républicains calédoniens et de tous ceux de nos compatriotes, attachés au progrès et au vivre ensemble ». Le Rassemblement a aussi évoqué un acte indigne. L’atteinte à la mémoire de Jacques Lafleur, comme à celle moins récente d’Yves Tual, ce fils d’éleveur qui a été tué en 1985, « n’est pas digne du respect indispensable qui doit prévaloir au sein de la société Calédonienne actuelle ».

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market