Des sacs pas si biodégradables

Une étude a été publiée sur les sacs plastique biosourcés dans la revue Environnemental Science and Technology le 29 avril. Les scientifiques britanniques en ont placé dans divers environnements pendant trois ans et ont constaté qu’aucun de ces sacs ne s’est dégradé correctement. Ils s’interrogent donc sur la capacité des sacs biosourcés à résoudre la problématique des déchets plastique. Un questionnement renforcé par le fait que ces produits contiennent toujours une part plus ou moins importante de plastique et qu’ils se transforment en micro-déchets en se dégradant. Ces petites particules sont retrouvées de manière importante dans le fond des océans et plus généralement dans la chaîne alimentaire.

La loi sur l’interdiction des sacs plastique à usage unique, qui entrera bientôt en vigueur en Nouvelle-Calédonie, ne tient pas compte de ces éléments. L’arrêté d’application de la loi adopté par le gouvernement le 19 mars fixe la part de matière biosourcée utilisée dans la production de ces sacs à 30 % à partir du 1er août 2019 et à 50% au 1er août 2022. Il est par ailleurs à noter que ces sacs biosourcés devront être compatibles avec le compostage industriel, mais qu’il n’existe actuellement pas de véritable filière en la matière.

M.D.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market