Des Italiens dans la boucle

Trois Italiens participent cette année au Tour Air France de Nouvelle-Calédonie. Ils sont dans l’équipe ACLN-Casa Italia-Pontoni avec un objectif : décrocher la victoire d’équipe.

Ils sont arrivés mercredi dernier à l’aéroport de La Tontouta. Stefano Ippolito, Alexander Konychev et Riccardo Lucca sont dans l’équipe ACLN, avec le coureur local du groupe, David Schavits. « Leurs noms nous ont été donnés par l’équipe nationale d’Italie quand nous avons demandé des coureurs qui pouvaient remporter le Tour en équipe. Ils sont bons et sont suivis ici par toute la communauté italienne, la deuxième après la communauté française, explique Kimberley Baroni, qui fait parti de l’encadrement des coureurs italiens. Donc ils sont motivés pour la gagne ! »

Alex le baroudeur, Riccardo le grimpeur, Stefano l’homme à tout faire sont là pour donner le ton, avec David Schavits, à l’ensemble du peloton. Soutenu par l’ACLN, une grosse équipe, Casa Italia et l’entreprise Pontoni, c’est toute l’Italie qui « transpire » à travers ces trois coureurs. Pour Kimberley Baroni, « avec le football, le vélo est roi chez nous, alors on est tous derrière. Ils ont montré ce qu’ils valaient dès le contre-la-montre de Lifou, maintenant il va falloir gérer jusqu’au vélodrome de Magenta, car le Tour réserve toujours de belles surprises ».

Un autre monde

Même si Stefano Ippolito est déjà venu sur le Tour, en 2015, les trois hommes ont découvert avant tout un pays et des gens. « Certes, il y a la course, mais il y a aussi tous ses à-côtés. Quand vous leur demandez, d’un avis commun, ils trouvent que la Nouvelle-Calédonie est un pays magnifique, ils adorent la culture, l’accueil chaleureux, la coutume et plus que tout la nourriture avec le bougna. Et puis, ils trouvent que, malgré l’approche du référendum, il n’y pas de racisme ici. »

Aux avant-postes

L’équipe de l’ACLN et ses Italiens ont montré qu’il fallait compter dessus dès le début du Tour après une victoire dans le prologue de Lifou, histoire d’enfoncer le clou.

Mettant en place leur stratégie d’équipe au l des étapes, les Italiens se sont emparés du maillot jaune à la troisième étape, porté par Riccardo Lucca. Le maillot de leader qui a été arraché dans la quatrième étape, hier, par Geo rey Bouchard de l’ACTB. À l’heure où nous écrivons ces lignes, les coureurs attaquent la deuxième moitié du Tour de Calédonie et les Italiens de l’ACLN sont roues dans roues avec l’ACTB, l’équipe favorite.

C.S

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market