DNC.NC

Coups de com’

Stupéfaction en France. « Yes, la meuf est dead ». C’est ainsi que Sibeth Ndiaye, attachée de presse de l’Elysée, aurait confirmé à un journaliste la mort de Simone Veil. La jeune femme, qui avait été portée aux nues quelques mois plus tôt, a subi cette fois la vindicte populaire lors de cet épisode, terriblement moderne, constituant un nouveau couac de communication de l’équipe Macron, après le malheureux propos du Président lui même sur « ceux qui ne sont rien ». Suite à l’affaire du texto sur Simone Veil, Christophe Castener a jugé bon de commenter la tenue vestimentaire de Rihanna. « Je n’ai même pas pu la rencontrer. Mais finalement j’aurais été un peu déçu, sa tenue était peut-être un poil trop ample ». Mauvais genre…
Et puis, on a eu le tollé provoqué par cette déclaration de la députée LREM, Claire O’Petit, alors que le gouvernement annonçait une baisse des APL. « Si à 18 ans (…) vous commencez à pleurer parce qu’on vous enlève cinq euros, qu’est-ce que vous allez faire de votre vie ? » Une nouvelle fois, mal vu… Encore pire que le « Putain, il est chiant, lui » du président de l’Assemblée nationale en pleine séance…
La machine – que l’on croyait mieux huilée que cela – s’est finalement frottée à l’exercice du pouvoir. Où quand « jeunisme » rime avec amateurisme ? Mais pour ceux qui en doutaient, nous allons continuer, c’est certain, à nous divertir en écoutant nos chers politiques.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market