Calédonie ensemble appelle à une liste commune dans le Nord

Après un premier conseil politique à Nouméa dressant un bilan de mandature, le parti de Philippe Gomès a annoncé lors du deuxième conseil, à Koné, sa volonté de créer une liste d’union avec les autres groupes non indépendantistes en province Nord.

Alors que Calédonie ensemble a lancé sa campagne pour les provinciales mercredi dernier à Nouméa fustigeant L’avenir en confiance, trois jours plus tard, à Koné, le parti a déclaré vouloir constituer une liste commune des loyalistes dans le Nord. Cette décision répond à la proposition de ses militants. Philippe Gomès en personne a donc suggéré que son parti y travaille et ce regroupement des non indépendantistes pourrait également être proposé lors du prochain conseil aux îles Loyauté.
Une évidence, comme l’ont souligné par ailleurs les responsables de L’avenir en confiance. Pour Nicolas Metzdorf, de Calédonie ensemble, une telle décision est mathématique : « Calédonie ensemble s’est prononcé favorablement à une liste d’union avec les autres groupes non indépendantistes de province Nord parce que ça nous apporterait une meilleure représentativité au sein de cette province ».

7 sièges sur 22

Rappelons qu’il y a aujourd’hui quatre élus non indépendantistes en province Nord, trois pour Calédonie ensemble et un pour le Rassemblement. Avec une liste commune, « notre objectif est d’escompter 7 sièges sur 22 », précise dans un communiqué Calédonie ensemble qui indique que le conseil politique de Koné « a tenu à affirmer que cette liste unitaire devra s’engager clairement en faveur de la poursuite des politiques de rééquilibrage ».

Le parti a mandaté le sénateur Gérard Poadja, conseiller de la province Nord, le député de la 2e circonscription, Philippe Gomès, ainsi que ses principaux référents communaux afin de mener les discussions nécessaires avec les représentants du Nord des autres sensibilités non indépendantistes.

C.S

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market