Annick Girardin dans la région

La ministre des Outre-mer s’est rendue à Tahiti pour la 17 conférence ministérielle des PTOM et le forum UE- PTOM. Elle y a notamment obtenu un accord de principe pour un soutien plus important en faveur de Wallis-et-Futuna. À cette occasion, Annick Girardin a rappelé qu’après le Brexit, « la seule voix européenne dans le Pacifique restera la voix de la France ». Attendue sur le sujet du nucléaire, elle s’est entretenue avec les membres de l’association 193 et a précisé l’ensemble des actions mises en œuvre récemment pour la reconnaissance du fait nucléaire en Polynésie française.

Elle s’est ensuite rendue à Wallis-et-Futuna pour cinq jours. Elle s’est entretenue avec les autorités de l’État et du territoire, y a découvert les différents secteurs d’activité, a inauguré l’Académie des langues wallisiennes et futuniennes. Elle a été sensibilisée à Futuna sur les difficultés de desserte aérienne, de gestion des déchets. Ce vendredi est prévu un échange avec les femmes à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

©Annick Girardin Twitter 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market